samedi 20 septembre 2014

Pure, Tome 1


Titre VO : Pure
Auteur : Julianna Baggot
Pages : 535
Genre : Dystopie
Edition : J'ai Lu
Parution : 3 Octobre 2012
Prix : 14,90€


Depuis que les Détonations ont ravagé le monde, Pressia vit avec son grand-père dans les décombres, la cendre et le danger. Demain, elle aura 16 ans, âge où la milice vous enlève pour entraîner les plus forts ? ou achever les plus faibles. Pressia n'a plus le choix, elle doit se préparer à fuir. Au loin brille le Dôme : un lieu sécurisé et aseptisé où une petite partie de la population, les Purs, s'est réfugiée avant la catastrophe. Partridge n'a qu'une idée en tête : en sortir pour retrouver sa mère. Pour ces deux adolescents, une question se pose : comment survivre dans ce monde postapocalyptique où tout est presque mort ?








Ce qui m’a d’abord attirée c’est la couverture qui est a la fois très simple et explicite. Le résumé m’a tentée et je me suis dit qu’il me fallait lire ce livre. Je ne suis pas trop déçue. 

L’histoire se passe sur Terre, mais pas celle que nous connaissons. La planète a été ravagée par des bombardements. Certaines personnes ont réussi à s’en sortir en se réfugiant dans le Dôme, seul endroit ayant été épargné. Pressia est une survivante  des détonations. Son corps est mutile mais elle survit avec son grand père. A l’approche de ses 16 ans, elle décide de s’enfuir afin d'échapper à la milice. 
A l’inverse, Partridge est un habitant du Dôme. Il n’a qu’une seule envie, s'évader du Dôme. Il souhaite retrouver la trace de sa mère. La vie des deux jeunes va totalement changer quand ils se rencontreront. 




Pressia vit avec son grand-père. Ils habitent dans l'arrière boutique d’un ancien salon de coiffure. Elle se cache de l’ORS puisque ses 16 ans arrive. Sa mère est morte lors des détonations. Depuis ce jour, Pressia a subit des déformations puisqu’une tête de poupée a remplace une de ses mains. Elle est courageuse et ne se laisse pas faire. Elle a du se montrer forte pour survivre dans ce nouveau monde. Elle aime créer des figurines/objets avec le matériel qu’elle trouve. 

Partridge est un élu, un habitant du dôme qui a été épargné par les détonations. Cependant, la vie n’y est pas aussi agréable que l’on croit. Il a peur de son père qui a beaucoup de pouvoir au sein du dôme. Partridge n’a qu’un souhait: quitter le dôme afin de retrouver sa mère. Il a du cran pour vouloir s’enfuir. Il ne sait pas a quoi s’attendre en sortant de cet endroit. Il va être confronté à un monde dont il ignore tout. Il a un côté un peu naïf qu’on lui pardonne puisqu’il a toujours vécu dans un endroit où tout est contrôlé et «parfait». J’ai bien apprécié ce personnage. 

J’ai apprécié Bradwell. Il vit avec des oiseaux dans le dos depuis les détonations. Malgré ça, il a un charme fou. Il m’a de suite séduite. C’est un rebelle qui s’oppose a l’ORS. Il va rencontrer Pressia et la rallier a sa cause. Il va l’aider à se cacher de l’ORS. 

J’ai eu plus de mal avec le personnage de El Capitain. Il a fusionner avec son frère. Lors des détonations, ils se trouvaient sur une moto. Il ne reste que la tête se son frère et doit partager son corps avec celui ci. La petit frère n’est qu’un poids mort.  El Capitain ne m'inspirait pas confiance au début, je me méfiais de ce personnage. Je l’ai surement plus apprécié a la fin de livre. Les apparences sont trompeuses. Il va totalement changer de comportement au fur et a mesure de la lecture. 

Tout les personnages sont bien pensés dans ce récit. Il y a beaucoup d'originalité dans la conception de ceux-ci. C’est le cas pour les poussières. Ce sont des êtres humains qui ont fusionnés avec la terre. La plupart sont mortes peu après les détonations mais certaines ont survécus. Ils y en a qui ont fusionnés avec des rochers ou encore des bêtes. 

efefefefefefefef

J’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire malgré un univers très bien pensé et sombre. Arrivé à 110 pages environ, j’ai commencé à vraiment m’intéresser à la lecture. Le début est très long puisqu’il est essentiellement concentré sur le décor. 
C’est un univers a part entière. Des les premières pages, j’ai été happé par l'atmosphère et l’univers lourd et oppressant. C’est un monde qui fait qu’on devient vite accro. 

Ce qui m’a plu, c’est le décor et le contexte. Le monde post-apocalypstique est bien pensé. C’est un décor digne d’une guerre mondiale et d’une bombe nucléaire. L’environnement est très précis et je m’imagine très bien dans quel endroit le personnage progresse. J’ai adoré voyager dans ce monde chaotique, fais de sang, de cendres, de débris. Je n’ai pas eu de mal a me projeter dans cet univers et a me l’imaginer. C’est une atmosphère inoubliable, déstabilisante, marquante et troublante qui assaille le lecteur, ne lui laissant pas le temps de se remettre et ne le ménage pas.  
L'humanité n’existe quasiment plus et le monde comme on le connait a disparu. Les hommes ont vu leur ADN être modifiés après ces événements. 

L'écriture est un peu dérangeante au début. Il y a énormément de descriptions peut être trop a mon goût par moments. Cependant, même si elles sont nombreuses, je trouve qu’elles sont nécessaire et permet au lecteur de mieux s’imaginer en détails le sombre univers des personnages tout en gardant sa fluidité. 

Il y a de nombreux rebondissements dans le livre. On croit que l’on sait ce qui va se passer à l’avance mais un événement arrive et remet tout en question. La fin réserve beaucoup de surprises. 

L’histoire est très originale et change de ce qu’on trouve d’ordinaire. On a pas seulement le point de vue d’un personnage mais celui de tous, les bons comme les mauvais. On ne se lasse pas de la lecteur et ça diversifie le récit. On découvre plus amplement les révolutionnaires, la milice, la résistance et les rebelles. 
L’auteur a imaginé un monde qui fait vraiment peur. Elle déborde d’imagination que ce soit pour les personnages ou les décors. Le récit est très fort malgré quelque défauts et un début un peu difficile. J’ai beaucoup aimé l’histoire et son univers. Je suis curieuse de découvrir la suite et les aventures de nos héros. 


Tcheli Zaureole

8 commentaires:

  1. J'ai eu aussi du mal à rentrer dans ce livre et j'ai trouvé qu'il y avait trop de descriptions. Autrement l'histoire et l'univers sont originaux .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai été pareil au début mais j'ai persisté et je trouve ce livre super par son univers et son originalité. Peut être que le deuxième tome ne contiendra pas autant de descriptions!

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup la couverture mais je ne sais pas si je le lirai, du moins pas pour le moment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprend. Je l'ai lu parce qu'une amie me l'avais prêter sinon je ne sais pas si je l'aurai acheté.

      Supprimer
  3. merci pour ton avis, ce livre va rester encore un petit moment dans ma PAL je pense :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut le lire au bon moment sinon on pourrait passer à côté de la lecture!

      Supprimer
  4. Les Livres en Folies21 septembre 2014 à 10:33

    J'avoue que je trouve également la couverture très belle malheureusement, je n'ai pas vraiment envie de le lire :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça arrive. Je t'avoue que la couverture m'ensablait pas plus que cela mais comme une amie me l'avais conseillé, j'ai été voir ce que ça donnait !

      Supprimer