mardi 5 avril 2016

Le monde secret de Sombreterre, tome 1: Le clan perdu


Auteur: Cassandra O’ Donnel
Pages: 202
Édition: Flammarion
Style: Jeunesse
Parution: 6 Avril 2016
ISBN papier: 9782081382466
Prix papier: 10€


Ailleurs, un monde secret existe…
Orphelin, Victor n’est pas un garçon comme les autres. Il parle avec les fantômes et voit des choses que personne d’autre ne perçoit. Quand la jolie et captivante Alina fait irruption dans sa classe avec son horrible monstre invisible sur son épaule, le monde de Victor est bouleversé. Qui est-elle ? D’où lui viennent ses étranges et terribles pouvoirs ? Et surtout, pourquoi a-t-il l’impression de la connaitre et qu’un lien ancien et magique les relie l’un à l’autre ? 



J’ai eu le plaisir de faire partit des personnes sélectionné par Cassandra Odonnell elle-même afin de pouvoir chroniquer ce livre que vous pourrez retrouver en librairie dès le 6 Avril. Je tiens donc à remercier Flammarion Jeunesse pour sa confiance mais aussi, et surtout Cassandra. 
Ce nouveau roman jeunesse de l’auteur m’a rapidement emporté au cœur de son univers. On y rencontre Alina, une jeune fille bien mystérieuse venu d’un autre monde afin de réalisé une quête. Au cours de son voyage, elle intégrera une école et deviendra rapidement amie avec le jeune Victor et le meilleur ami de celui-ci, Lucas. Lorsque Victor apprendra qu’Alina voit elle aussi les fantômes. Il découvrira alors les secrets de cette nouvelle amie et des créatures qui les entoures. 

Dans un premier temps, laissez-moi vous parler du livre en lui-même. Car je dois l’avouer, il est particulièrement beau. La couverture est magnifique, les couleurs vivent attires l’œil et le travail de l’illustrateur est ici à souligner. En effet, ce dernier a également réalisé de nombreuses illustrations qui s’intègrent avec aisance au récit. La présentation des
chapitres et l’encadré des numéros de pages m’ont eux aussi marqué de manière positive. Autant dire que les enfants comme les grands y trouveront leur compte.


L’histoire bien qu’elle se situe en grande partie dans notre monde au cœur de ce premier tome, on ne reste néanmoins pas sur notre faim en ce qui concerne Sombreterre. Des éléments disparates nous sont donnés au fil de la lecture sur cet autre monde dont pour le moment le lecteur ignore tout. L’auteur garde cette part de mystère qui plait à tout lecteur incitant ainsi à continuer de lire afin d’en apprendre d’avantage. De plus, l’humour y est bien présent et amène cet aspect de légèreté et de fraicheur à l’ensemble. 

Les quelques clins d’œil présents au fil des pages m’ont également fait sourire ! Je vous laisse voir si vous les reconnaitrez !

Victoria ✦

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire