mardi 17 octobre 2017

Le joueur de billes


Titre VO: The Marble collector 
Auteur: Cecelia AHERN
Pages: 245
Style: Littérature
Éditions: Milady
Parution: 17 Novembre 2017
ISBN: 978-2-8112-3893-3
Prix: 18,20€


Les souvenirs oubliés sont les plus importants
« Qui était mon père ? Qui est-il ? Cet homme avec qui j’ai grandi et dont tout le monde a une image différente. Les paroles de Regina me hantent : c’est un menteur. Aussi simple que ça. Je suis en colère, et le pire, c’est que je ne peux même débarquer à l’hôpital pour lui demander des comptes. L’homme qu’il est devenu a oublié. Comme c’est commode. »
Et si n’aviez qu’une journée pour découvrir qui vous êtes vraiment ?
Lorsque Sabrina Boggs tombe par hasard sur une mystérieuse collection de billes ayant appartenu à son père, elle réalise soudain qu’elle ne sait rien de l’homme avec qui elle a grandi. Et cet homme dont la mémoire part à la dérive ne peut pas l’aider : il a lui-même oublié qui il était.
Sabrina ne dispose que de vingt-quatre heures pour déterrer les secrets de l’homme qu’elle croyait connaître. Une journée à exhumer des souvenirs, des histoires et des gens dont elle ignorait l’existence. Une journée qui va la changer, elle et les siens, à jamais.






Je ne sais pas si ce livre est joyeux ou triste… Peut-être un peu des deux. Ce que je retiens de ce livre, c’est qu’il est touchant et que j’en ai eu les larmes aux yeux. 
La couverture du livre est magnifique et résumé bien à elle toute seule l’histoire.

Fergus a eu un AVC et ne se souviens plus de son passé. Tous ses souvenirs se mélangent et se confondent. Il a perdu beaucoup de souvenirs. Lorsque sa fille récupère ses affaires dans des cartons à l’hôpital, elle y fait une drôle de découverte: une collection de billes. Cela va la laisser dans un premier temps perplexe. Elle se rend compte qu’elle ne connaissait pas si bien son père et cette passion qu’il avait. Elle décide de se lancer dans une quête de la vérité, celle de découvrir qui est vraiment son père. 


On fait la rencontre de Fergus: l’enfant et l’adulte. Il fait la découverte enfant des billes grâce à un gentil prêtre alors qu’il était enfermé dans un placard à balai (puni par un méchant prêtre). Pour supporter ces moments où il est puni, il joue aux billes. Petit à petit, ça devient une vraie passion. Il devient vite très fort à ce jeu et fais l’acquisition de très belles billes. Au fil du temps, il finit par les collectionner. Il devient alors un adulte et les billes commencent à être mal vu après de ses proches, considéré comme un jeu d’enfant. 
On suit l’évolution du personnage depuis sa tendre enfance jusqu’à l’âge adulte et ce fameux accident. C’est un personnage très secret et mystérieux. C’est un homme intelligent mais parfois difficile à cerner. Il a plusieurs personnalités, l’une que l’on apprécie moins et l’autre que l’on préfère. Toutefois, c’est un personnage très attachant et sensible. On aime suivre son histoire. 

Sabrina, c’est sa fille. Elle est introvertie et assez secrète. Elle a surtout beaucoup de mal à s’ouvrir aux autres et garde tout pour elle. Depuis toute petite, elle adore nager et ne se sent bien qu’au contact de l’eau. Elle a l’impression d’étouffer et de ne plus pouvoir respirer hors de son élément. On apprécie assez vite ce personnage qui cherche ses repères tout au long de l’histoire.

Les personnages sont très réalistes et vrais. On se met facilement à leurs place. 


Au cours de la lecture, on avance avec Fergus et Sabrina dans une quête de la vérité. L’une essaie de découvrir qui est son père tandis que l’autre cherche à retrouver ses souvenirs. On va aller de découverte en découverte et être surpris en même temps que les personnages. Ce roman m’a fait pensé à une ode à la vie. Il montre aussi que le temps est court et qu’il faut profiter de celui-ci pour dire les choses aux gens que l’on aime. On ne cesse de courir après le temps sans en profiter pleinement. Sur le chemin de la vérité, Sabrina va se découvrir et avoir des révélations sur elle même. J’ai aimé apprendre à découvrir les personnages. Ils sont touchants et vrai. On les voit tel qu’ils sont, avec leurs blessures, leurs joies mais aussi leurs regrets. Il y a un message très fort à retirer de ce livre. 


La lecture se fait en deux temps. Les chapitres s’alternent entre passé et présent. Le passé, c’est celui de Fergus. On apprend qui il est et qui il est devenu mais surtout comment il en est arrivé là. On apprend avec lui et on découvre peu à peu sa passion pour les billes. Autres que des objets, ce sont des parties de sa personnalité, de son être. Le présent nous montre sa fille et sa route vers la découverte de se côté secret de son père. Pour cela, elle va plonger dans l’univers des billes pour se rapprocher de lui. L’alternance des chapitres entre passé et présent donne du rythme à la lecture mais aussi du corps au texte. 
La lecture est fluide et le style de l’auteure très agréable. Je me suis laissée bercée par la plume de t’auteure. On prend du plaisir à lire cette histoire qui est sans prise de tête. 


Ce roman a été une bouffée d’oxygène, un grand moment de plaisir, une ode à la vie. Je suis en même temps retombée en enfance. Qui n’a jamais joué aux billes quand il était petit? J’ai toujours trouvé cela fascinant, entre leurs formes, leurs couleurs et leurs tailles. J’ai plongé dans un monde: celui des billes. J’y ai fais de nombreuses découvertes. Autre qu’un jeu, c’est aussi une manière de s’évader. Je n’aurais pas pensé autant aimer faire ce voyage avec les personnages.


C’est une très belle histoire où j’ai pris beaucoup de plaisir au cours de la lecture. J’ai été touchée par l’histoire et les personnages. Je recommande la lecture de ce livre! 

July

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire