mercredi 21 février 2018

Le projet Eden, tome 1 : Traquée


Auteur: C.C. DARCQ
Illustration: Karen M.
Pages: 234
Style: Anticipation - Dystopie
Édition: Rebelle
Collection:
Publication: 10 Décembre 2017
ISBN: 978-2-36538-541-1
Prix papier: 16€
Prix numérique: 4,99€


Hope, jeune médecin, se retrouve contre toute attente catapultée au coeur d’une Traque cruelle, créée par les Voraces, ces morts-vivants ayant retrouvé une conscience. Elle va devoir tout faire pour s’en sortir, ne comptant que sur elle-même, mettant son Humanité en danger. Une semaine où elle tient son destin entre ses mains. Une semaine pour ressortir libre… ou esclave.

Hope saura-t-elle survivre au coeur de la Traque ?
Et qui est le mystérieux Vorace qui ne cesse de la poursuivre ?




Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas lu un roman de cette qualité là ! C’est une très belle découverte que j’ai fais. 

L’auteur a beaucoup d’originalité et une imagination débordante. J’ai toujours aimé les livres de zombies. Il est parfois difficile d’inventer de nouveaux concepts et de renouveler ce genre. C.C. DARCQ réussi cela à la perfection. 
On fait la connaissance de Hope, une jeune femme médecin. Elle fait des recherches afin de trouver ses remèdes contre des maladies qui se guérissait à l’époque. Le monde a été ravagé par le Gene&X, sensé ralentir les effets du vieillissement. La population humaine est en voie d’extinction et les traitements de nombreuses maladies ont disparus. Le Gene&X a créé une nouvelle race : les voraces. Des êtres morts, revenu à la vie et mangeurs de chair humaine. Ils ne vieillissent pas et règne sur le monde. Toutefois, ils sont réglés par des règles dont celle leurs interdisant de tuer et de manger des humains. Ainsi, tout les jours, chaque humain se fait prélever un morceau de peau afin de nourrir ces morts-vivants.
Chaque année, une traque est organisée par les voraces. Des humains et des voraces sont envoyés dans une grande zone pendant une semaine. Les humains doivent se cacher et survivre pendant ce laps de temps. Une seule règle : il ne doit y avoir aucun mort. mais la mutilation est possible. Si à la fin de la semaine, aucun vorace ne les a trouvé, ils repartent libre. Dans le cas contraire, ils se retrouvent asservi aux voraces pour devenir mari ou femme ou donneur de chair humaine personnel. 
Hope se retrouve, malgré-elle, à participer à la Traque. Elle devra survivre et rester cachée pour rester libre…

J’aime beaucoup le concept de l’auteur. On retrouve un clin d’oeil à la série d’Hunger Games avec la zone où des personnes sont envoyés pendant une semaine et doivent survivre. Toutefois, la « similitude » s’arrête là. C.C. DARCQ réinvente le genre des zombies avec une idée nouvelle et fraiche. On avance à un rythme soutenu. Ce que j'ai apprécié, c'est que l'auteur nous explique le passé succinctement sans nous donner trop d'informations ce qui pourrait être rébarbatif. Elle pose le décor de façon fluide et très compréhensive pour le lecteur. On ne s’ennuie pas. On alterne entre description, action, mystères. Il y a un bon équilibre. Ça donne du rythme à la lecture. On a un fil conducteur tout du long, d’autant plus que la lecture est fluide ! 


J’ai hâte de lire la suite et de connaitre la suite de l’aventure. Il me tarde d’en savoir plus ! 

July


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire