samedi 15 août 2015

Les temps d'une vie, tome 1: Rencontre avec Chronos



Auteur: Enel Tismae
Illustration: Enel Tismae
Pages: 384
Style: Fantastique / Romance
Édition: Nats éditions
Publication: 9 Août 2013
ISBN: 978-3-9815992-1-3
Prix papier: 12,99€



« Et si… » un vieillard qui se présente comme Chronos, Dieu du Temps et de la Destinée, vous proposait de revenir en arrière pour refaire votre vie que vous estimez complètement ratée ?

C'est dans cette situation que se trouve Kayla, future maman de 26 ans, abandonnée de tous, perdue et pleine de regrets. L'occasion rêvée de se reconstruire une vie parfaite… Encore faudrait-il que ce vieux fou soit bien Chronos !

Kayla choisit de le croire et se retrouve embarquée pour un tas d'aventures dans le Temps, accompagnée de l'insupportable mais tellement beau Samuel, Gardien de l'Olympe, pour tenter de réparer ses erreurs. 

Une seule règle : ne pas chercher à sauver ceux qui sont destinés à mourir, sous peine de terribles représailles de la part d'Hadès, Roi des Morts.







Je ressort de cette lecture avec des étoiles pleins les yeux. Est ce que j'ai aimé? Non, j'ai adoré cette histoire! C'est un vrai coup de cœur!!! <3

Kayla est une jeune femme de 26 ans, future maman désespérément seule, abandonnée de tous et perdue. Elle est pleine de regrets, de culpabilité et d'amertume. Elle n'est pas heureuse de sa vie, pleure sans continuensur son sort et à repoussé tout les gens qui l'aimait. Elle s'est perdue en chemin. Un jour, lors d'une ballade dans un parc, elle est abordé par un vieil homme. Elle pense dans un premier temps que c'est un SDF sans intérêt jusqu'à ce qu'il se présente comme Chronos, dieu du temps et de la destinée. Il lui dit alors qu'elle peut changer sa vie, la rendre meilleure. La seule règle est de ne pas sauver les personnes destinée à mourir. Kayla rit jaune pensant à une très mauvaise blague jusqu'à ce qu'il il prouve ses dire. La jeune femme décide alors de le croire. Commence alors un long voyage pour Kayla en compagnie d'un gardien pour la protégée, Samuel. 


Kayla est une jeune femme de 26 ans avec un caractère bien trempée. Elle ne mange pas ses mots et dit ce qu'elle pense. Elle est aussi perdue, déboussolée, au bout du rouleau. Sa vie est loin d'être aussi idéal qu'elle l'aurait pense. Elle va d'échec en échec, plongeant un peu plus dans un trou noir qui n'a pas de fond. Elle fais des mauvais choix et au lieu d'essayer de sortir la tête de l'eau, va faire tout le contraire et s'embourber un peu plus dans ses problèmes. Elle ne voir plus la vie comme joyeuse, pouvant être belle et apportant des moments de bonheur. Tout n'est que désolation, elle broie du noir. Malgré tout, elle possède une fort caractère. Elle est froide, même glaciale, vulgaire, appuie la où ça fait mal, ne mâche pas ses mots. Elle a un caractère de cochon. Elle fait parfois du mal avec ses mots volontairement. Elle met en rogne les personnes qui l'entoure. À contrario, elle est aussi fragile qu'un nouveau né, pleine de tristesse et "brisée" par les choix qu'elle a fait. On se prend en sympathie pour elle, même en pitié. Elle est légèrement pathétique mais aussi attachante. On sent qu'elle espère toujours à un miracle, que tout n'est pas noir. Elle a perdue sa lumière mais à toujours un petit peu d'espoir enfoui très profond en elle même. C'est un personnage sensible qui ne demande qu'à être pris dans ses bras et à être guidée vers "la lumière".  Elle a la capacité de se battre pour ce qu'elle veut. C'est ne battante même si elle ne le sait pas encore! 

Samuel, lui est un gardien de l'Olympe. Il est à se damner, mais vraiment. Il est à tomber par terre. Il faut se l'avouer, il a une carrure appétissante, un visage magnifique, des yeux noir comme l'ébène, des cheveux bruns et il a tout ce qu'il faut là où il faut. Cependant, il a un sale caractère (et oui, lui aussi!). Il est arrogant, sûr de lui et à toujours un sourire au coin des lèves sur son visage. Il adore mettre Kayla en rogne, c'est presque une mission pour lui. Les filles tombent raide dingue à ses pieds sauf la jeune femme. À s'y méprendre, on pourrait penser que c'est un homme à femme, qui couche de droite à gauche. Et bien, non! Rassurez-vous les filles, il ne fais pas ça. Derrière cette façade bien construite et une cœur protéger par des murailles gigantesques, il est aussi perdu que Kayla. Une parie de lui même s'est égaré en chemin. Il n'est pas brise mais on sent une profonde lassitude et fêlure dans son âme. Il cache son jeu pour se préserver et ne pas tomber en mille morceau. Il est susceptible, se met en rogne facilement 

Je ne sais pas vous, mais je trouve qu'ils se ressemblent niveau caractère nos deux protagonistes. Ça promet de faire des étincelles et été peut déjà vous assurez qu'ils ne sont pas au bout de leur peine ensemble... Pour notre plus grand plaisir! :D 

Il y a bien d'autres personnages, tous plus ou moi s portantes et ayant un rôle à jouer sans l'histoire. Je vous laisse les découvrir si l'envie vos en dit. Toutefois, chacun a un petit quelque chose de spécial qui les rendent amusant, attachant, exécrable mais vraiment divertissant. Ils valent le détour eux aussi! ;)


Ce qui m'a tout de suite plû, c'est le style d'histoire que c'était ainsi que le thème abordé. Je ne sais pas pourquoi, mais j'aime plus que tout quand l'histoire met en avant les dieux grecs (Zeus, Hadès, Poséidon, Chronos et j'en passe). Ils m'ont toujours fascinés et ici, ça ne dérogent pas à la règle. J'ai lu plusieurs histoires avec les dieux mis en avant mais pas de la sorte. J'ai redécouvert les dieux comme jamais je ne les avais connus

L'idée de base qui est fort sympathique est amené de façon très originale et plaisante.
L'auteur nous fais découvrir un monde vraiment à part, l'Olympe, mais pourtant pas si différent du notre. Bien sur, il y a quelque exception mais on retrouve des similitudes avec notre monde. J'ai aimé la recherche et la construction qui a été faite autour de celui ci. On sent que c'est réfléchi et non fait à la va vite. À travers Samuel, on découvre cet univers vraiment à part qui m'a émerveillé. 
L'histoire est très bien travaillé, originale avec un petit soupçon de folie, dans le sens où l'on sent que l'auteur s'est amusée et lâchée. Il faut avoir l'idée et la développer. Je peux affirmer que le rendu est tout à fait réussi. 
L'auteur a un style bien à elle qui m'a plu dès le début. Plus j'avançais dans le récit, plus j'étais subjuguée par la fluidité de la lecture, la plume et la patte que l'auteur à mise dans son livre. Elle m'a vraiment transportée à travers si histoire pendant que j'étais submergée par un flots d'émotions fortes et poignantes. Elle façonnent les émotions, et fais ressentir au lecteur ce qui vit ses personnages. On les vit tellement que j'ai eu l'impression de me prendre une claque en pleine figure. 
Il y'a tout pour que cette histoire réussisse. Il y a une intrigue, des rebondissements et du suspens. L'auteur a réussie à me surprendre et à me déstabiliser. Elle réalise un tour de maître avec son livre. 
Je me suis vraiment sentie comme une enfant avec les yeux qui pétillent comme face à une énorme friandise qui ne demande qu'à être dévoré. C'est exactement la sensation que m'a procuré ce livre un mélange doux sucré qui m'a littéralement fais fondre. Je me suis régalé de ce récit à la fois original et poignant. 

J'aimerai parler du titre. Il m'a marqué et a retenue mon attention. Les temps d'une vie... Nos vies sont ficelés, agencé d'un façon qui se compose de moments forts, triste et  joyeux. Chaque moment passé, marquant ou non, façonne la personne que nous sommes. C'est aussi le cas pour Kayla. Toutefois, il y a des personnes qui ne voit pas la lumière dans l'obscurité, qui ne voit pas la beauté au quotidien. Ces personnes ont besoin d'ouvrir les yeux et de redécouvrir le monde. Celui-ci est fais de millions de couleurs et d'émotions qui nous bouleverse. Notre vie comme celle de l'héroïne sont marqués par des événements et des temps forts, parfois marquant. Une vie... Celle qui nous caractérise, qui fais de nous des personnes uniques. C'est aussi celle que nous donnons. C'est un titre qui possède bien des messages, et diverses interprétations. C'est un titre qui va à ravi à l'histoire comme une robe faite sur mesure. 


C'est une belle leçon de vie que nous livre Enel Tismae. Celle de profiter de la vie, de vivre chaque jour comme un cadeau mais aussi de se battre pour ce que l'on veut. Elle met aussi en avant l'importance de la famille, d'avoir des gens qui nous entoure. C'est une très belle histoire d'amour mais aussi d'amitié et des liens fort qui unis les gens. 
Cette histoire m'a émue, touchée et remplis de joie comme elle m'a attristée. J'ai pris une leçon en même temps que Kayla. Je me suis pris tout ça dans la figure sans m'y attendre. Ça m'a fais réfléchir sur l'importance de la vie, des priorités mais aussi de tout ces petits trucs dans importance qui font des moments quelque chose de merveilleux. 

La fin... Et bien! L'auteur arrive encore à nous surprendre quand on pense que ce n'est plus possible. Elle m'a amené au bout de moi même et je me suis demandé quand tout allait se terminer. 
Le dénouement final est spectaculaire. C'est à la fois judicieux et émerveillant la façon dont l'auteur à su tourner la fin de son histoire. Elle arrive a mélanger tour a si elle nous a fais vivre dans un condensé très bien trouvé. 

J'ai maudit l'auteur quand j'ai fini la lecture. J'ai vu le mot fin prôner si une page toute blanche qui me narguait. On lit l'épilogue qui amorce un gros mystère qui nous tient en haleine quand le mot fatidique arrive: fin! Heureusement que je sais qu'il y a une suite sinon je serais encore plus dans tout mes états! 

Toutefois, je me pose une question: réalité ou non? Je suis sur ma faim! ;) Ceux qui ont lu le livre comprendrons sûrement où je veux en venir. Pour les autres.... Je croit que vous savez ce qu'ils vous reste à faire! :)

July 

5 commentaires:

  1. bonjour, ton avis donne vraiment envie de lire ce livre qui ne m'aurait pas attiré sans cela, j'ai hâte d'avoir l'occasion de le lire, c'est pas gentil de me tenter comme ça, moi qui avait promis d'arrêter d'acheter des livres ;)

    RépondreSupprimer
  2. Alors déjà, je trouve la couverture absolument sublime, avec ton avis en plus, c'est une vraie tentation quoi !

    RépondreSupprimer
  3. Deuxième chronique que je lis , un avais aussi enthousiaste que le précédent.

    RépondreSupprimer
  4. Pas trop mon style pourtant ton avis donne envie!

    RépondreSupprimer