dimanche 23 août 2015

Ondes


Auteur: Déborah Galopin
Illustrateur: Christel Michiels
Pages: 426
Style: Fantastique
Édition: Sens Contraires
Publication: 2014
ISBN papier: 978-2-9548836-3-2 
Prix papier: 16€
Prix ebook:


L'esprit est semblable à l'eau.
Calliope est comme cette mer noire au loin, agitée par des vents contraires.La tempête s'est levée sans qu'aucuns nuages apparaissent. Elle était belle leur amitié, oui elle l'était. Jusqu'à ce "Au revoir". C'est alors que son horizon s'est obscurci, perdant tout point de repère. Comment accepter la perte d'une amie quand elle décide de partir sans explication? Comment vivre seule dans un quotidien lorsqu'on ne sait même pas qui l'on est? D'ailleurs, lorsque nous cachons des secrets, pouvons-nous être sûre que notre entourage n 'en cache pas également?
Plongez dans les eaux troubles de « Ondes".





La couverture du livre est juste magnifique. Je trouvais la première version très jolie mais celle là est encore mieux. Je la trouve représentative de l'histoire. 

Le début du roman est un peu lent. On avance dans la lecture sans qu’il ne se passe de gros événements. C’est comme regarder le début d’une série, c’est parfois lent. Cependant, c’est tout à fait normal. L’auteur installe / pose le décor et ses personnages. On apprend à connaître Calliope, Daniel et Aéléna. 
J’ai eu peur de m’ennuyer et de ne pas aimer mais j’ai été agréablement surprise! Je suis rentrée dans l’histoire en un tour de main sans m’en rendre vraiment compte. 
Les premiers événements et éléments sont importants et détermine l’ambiance dans lequel va avancer le lecteur. 

Calliope est un personnage un peu étrange au début. Elle ne semble pas se dévoiler beaucoup. Elle me parait différente des autres sans savoir pourquoi. Elle dit être très attachée à sa meilleure amie, comme si un grand lien le subissait. Celui-ci m’intrigue beaucoup. Calliope a une âme très forte même si elle n'est pas toujours consciente de celle ci. Elle a des hauts et des bas mais essaie de se relever de ses mauvais pas. Elle est parfois un peu naïve et ochlophobe (peur de la foule). Elle a toujours eu quelque chose qui la sortais de la norme. Calliope ne s'est jamais sentie à sa place jusqu'au jour où elle rencontre son "ange gardien". Elle va passer par tout les états psychologique sans qu'on puisse l'aider. J'ai bien eu envie de la secouer de temps en temps lorsqu’elle se comportait trop comme une petite fille égoïste. Mais être une adulte responsable, ce n'est pas toujours simple et excitant. N'empêche, elle amène le lecteur à avoir de l'admiration pour elle. Elle va devoir surmonter des événements et malgré sa réaction première, va se battre pour remonter la pente. Elle a une force de caractère qui fais d'elle quelqu'un de bien et une combattante.

Aéléna.. Je ne sais trop quoi penser de ce personnage. Tantôt je ne l'aime pas, avec son caractère hautain et sur d'elle et après je l'apprécie pour sa fidèle amitié et pour éloigner les gens qu'elle aime. Elle est pleine de mystère mais aussi un peu naïve. Lorsqu'elle fais le boulot qu'on lui confie, elle ressemble à une automate, ne se pose pas de questions et exécute les ordres. C'est ce que je reproche à sa personnalité. J'ai du mal à la cerner complètement. certains masques sont difficiles à faire tomber!

Daniel est un personnage présent au mais reste toutefois un personnage plus secondaire. Il est mystérieux mais va très bien avec Calliope. Ils forment un bon couple, ils sont à la fois complémentaires, n’ont pas besoin de mots pour s’exprimer mais des secrets peuvent planer. Il est à la fois insouciant mais très sérieux et posé. Il peut passer pour le petit copain idéal. Il ne s’énerve jamais, sait réconforter les autres malgré ses défauts. Je l’aime bien. 

Julian est un personnage qui me trouble. Je n'arrive pas à me faire une idée de lui. Tantôt froid, tantôt joyeux, je ne sais plus sur quel pied danser avec lui. Je sais intérieurement qu'il a un bon fond même si il ne sait pas toujours bien exprimer ce qu'il ressent. C'est un bon mentor, un frère, un ami, une épaule sur l’équille pleurer mais aussi une personne de confiance sur qui l'un peut compter! Il a du charme mais c'est un personnage qui est au delà des apparences. Il ne lâche rien. Il ne baisse pas non plus les bras quand les espoirs sans quasi nul. Il a une force mentale et une bienfaisance qui fais qu'on l'apprécie de suite.


J'ai découvert l'auteur avec son livre "La boîte de June" que j'ai bien aimé. Ici, je redécouvre Déborah Galopin dans un autre style et ce n'est pas pour me déplaire. Entre l'amitié, le fantastique et la romance, elle nous livre un cocktail doucereux et relevé ce qui ne cesse de nous surprendre.
J'ai apprécié l'originalité de l’histoire. Le mélange entre romance et fantastique et l’un ne domine pas l’autres, ils se complètent. 
Il y a une intrigue prenante et mystérieuse. On comprend bien vite que nos personnages sortent de la norme, et sont bien différents des humains. Un danger plane au dessus de leur tête tel une épée de Damoclès. Lorsque qu’il va y avoir un danger de mort, des découvertes insoupçonnées vont être révélés. A partir de ce moment, l'histoire prend un tournant décisif et le récit devient vraiment intéressant. L’intrigue évolue petit à petit, prenant son temps et s'installant sans forcer et presser le lecteur. Elle est travaillé, et crée un fil conducteur qui mène à du suspens. L’intrigue est bien plus importante que ce qu'on aurait pu imaginer.

J'aime bien l'idée originale qui a fais naître ce livre. Les ombres, des êtres immatériels, dotés de dons immenses sont le cœur du récit.

L'auteur mêle fantastique et action avec un soupçon d'amour et de joie. C'est un mélange qui fonctionne bien pour cette histoire et avec ses personnages hors normes.


Le livre s'arrête sur une parole, une pensée et je me dis que ça ne peut pas déjà être la fin. Avec un début un peu « difficile », la fin me fais oublier ce début avec une envie de découvrir la suite. La fin est énigmatique juste qu’il faut pour faire planer un mystère au lecteur. Le livre n’est pas que sombre ou que joyeux, il est un peu des deux. Il va me falloir faire preuve de patience maintenant pour la suite! 

J'ai hâte de découvrir ce que nous réserve Déborah Galopin pour son deuxième opus :)


July Zaureole

10 commentaires:

  1. Une auteur dont je lis régulièrement des chroniques, à chaque fois , je suis bien tentée. Il va falloir que je la découvre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai lu ses deux romans pour le moment, et je ne suis pas déçue. Je te souhaite une bonne découverte alors! :)

      Supprimer
  2. Je découvre pour la première fois cet auteur, j'avoue que la couverture est juste magnifique, mais je ne suis pas sûre d'être en phase avec ce genre de lecture, j'essayerai peut-être... merci pour cet avis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a des genres de lectures qui nous correspondent plus que d'autres! De rien en tout cas :)

      Supprimer
  3. Quel magnifique avis, ça donne vraiment envie de le lire !

    RépondreSupprimer
  4. J'aime beaucoup la couverture et j'apprécie les univers fantastiques alors pourquoi pas. En tout cas, c'est tentant! Merci beaucoup pour ton avis :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, en espérant que ça te plaise si tu te lance dans la lecture du livre !

      Supprimer
  5. La couverture est splendide et ton avis m'intrigue... merci de la découverte ;)

    RépondreSupprimer
  6. Je suis bien d'accord avec toi, la couverture est magnifique... Le fantastique, c'est pas trop mon truc, mais j'ai vraiment le goût de découvrir ce dernier! Merci pour la découverte

    RépondreSupprimer