jeudi 16 mars 2017

RAJuffern, tome 1: Taliane



Auteur: Emmanuelle Amadis
Illustration:
Pages: 198
Style: Romance M/M - Paranormal
Édition: Sharon Kena
Publication: 16 Août 2016
ISBN: 978-2-8191-0060-7
Prix papier: 12€
Prix ebook: 5,99€


Taliane est un Dionos, la race souveraine sur RAJuffern.

Il a un don, il peut déplacer les os brisés et les ressouder pour réparer les organismes vivants. Il travaille en équipe avec Eliou – qui lui soigne les tissus mous – et Xabat le pilote de la navette qui les mène sur le lieu d’apparition de ceux qui serviront d’esclaves au Dionos.

Chacun est âgé de plusieurs siècles et pour agrémenter ou épicer un peu leur quotidien, ils se lancent parfois des défis.

Lors de circonstance particulière, Taliane relève le pari un peu idiot de prendre en charge un humain pendant une année, le gain sera minime et les problèmes certainement au rendez-vous, mais il est bien décidé à le gagner haut la main.

Jaison est mort. Du moins, il devrait l’être, il ne voit pas comment il pourrait en être autrement après ce qu’il vient de subir.

Et pourtant, voilà qu’il se réveille et qu’il se retrouve devant un être qui n’est visiblement pas humain. Point positif, il n’est pas en enfer, ou alors les démons sont incroyablement plus magnifiques qu’on ne le dit. Point négatif, il n’est pas au paradis parce qu’il reste mortel et qu’il est un esclave. Point troublant, il est tombé amoureux de Taliane, son maître immortel.

Sa vie – ou plutôt sa mort – n’a pas de sens, alors pourquoi ne pas devenir déraisonnable et croire à un miracle : celui de voir ses sentiments être partagés.






Le début de la lecture a été assez compliqué. C'est le petit bémol que je pourrais faire au livre. On commence la lecture plonge directement dans l'action. Taliane, Elias et Xanat sont en mission pour récupérer un corps. Je n’ai pas tout de suite compris qu'ils voyageaient dans un vaisseau (volant bien entendu) et ce qu'étaient les Vulkokans. On a du mal à se situer dans le livre, ce que sont les différents personnages et le contexte. Ce début peut être un frein pour certains lecteurs. On comprend au fil de la lecture tous ces éléments qui nous échappaient au début. J'avoue que ne pas tout comprendre peut être frustrant. Je me suis aidée du résumé pour ne pas été trop perdu. 

L'originalité du roman se porte sur l'idée de mettre en avant des personnages qui viennent de mourir et qui sont récupéré par des Dionos, race quasiment immortel et vivant très très longtemps. Les humains / delvas, etc... sont tournés plus ou moins en se laves ou en jouet sexuel. C'est plus ou moins dérangeant comme idée mais plutôt bien amenée par l'auteur. 

L'écriture est agréable. Ce qui est bien travaillé, c'est lorsqu'elle fait apprendre une langue étrangère à son personnage. Il y a beaucoup de cohérence dans l'écriture lorsqu'elle écrit des phrases très hachée, compréhensible mais pas superbement construite. C'est en lien avec l'idée qu'elle a de l'apprentissage de Jaison. Il y a de l'invention dans le vocabulaire, les objets créé et la technologie de son monde qui n'a pas vraiment de nom. La compréhension du texte se fait plus ou moins aisément au fur et à mesure que l'on avance dans le livre. Il n'y a pas d'intrigue complexe mais plus une question sur comment va évoluer la relation entre l'humain et le Dionos. C'est ce qui rend le tout très intéressant. La lecture est très amusante de part le caractère de Jaison et de ses réactions. On a une alternance ente deux points de vue qui n'est pas précisé par écrit. Néanmoins, on retrouve très facilement qui est l'interlocuteur ce qui facilite la lecture. On sait plus ou moins comment va terminer le livre pour autant, cela n'enlève en rien le plaisir de découvrir l'histoire de nos deux protagonistes. C'est une histoire toute douce, avec sa note de piquant et d'humour. On se lasse pas des personnages et de l'avancé du récit. 
J’avoue avoir été surprise puisque cette histoire s’impose dans un style très SF qui n’est pas su tout un genre que je lis énormément. Toutefois, l’univers créé et l’histoire d’amour m’a fait oublié le côté SF de l’histoire. 


Sur la fin, je ne me prononcerai pas trop. Elle est bien, pas réellement frustrante mais je me pose des questions. Est ce qu'il est possible de trouver une suite aussi attrayante et prenante que dans ce tome la. Si l'auteur se base sur un autre personnage, Elios par exemple, je vois tout à fait l'intrigue et ma curiosité. Toutefois, au vu de la fin, l'auteur pourrait continuer sur sa lancée et les mêmes personnages mais elle paraît évidente et je ne verrai pas où pourrait aller l'auteur à moins qu’elle ne se focalise sur un autre personnage. Après, je pourrais bien être surprise et ma curiosité et mon attachement aux deux personnages et à cet univers très particulier me pousse vers la lecture d'un tome 2. 

En résumé, j'ai beaucoup aimé les deux personnages qui se compétent à merveilles et nous amuse plus que tout. On ne s'ennuie pas contrairement à ce que l'on pourrait croire. Pas de grandes scènes d'actions mais des scènes pleines de douceur, de tendresse, d'amour et d'humour. C'est une histoire qui fait du bien au moral avec sa touche de fantastique que j'adore ! Un premier tome très réussi et une jolie découverte. 


✦ July ✦

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire