mardi 10 juin 2014

La confrérie de la dague noire, Tome 6


Titre VO: Black Dagger Brotherhood: Lover Enshrined
Auteur: J. R. Ward
Pages: 635
Genre: Urban Fantasy
Edition: Milady
Collection: Bit-Lit
Parution: 21 Octobre 2011
Prix: 9€

Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. Loyal à ses frères, Fhurie s'est sacrifié pour leur bien. En tant que Primâle des Élues, il doit engendrer les héritiers qui garantiront la survie de son espèce. L'Elue Cormia, sa première compagne, ne veut pas seulement conquérir son corps. Elle veut son coeur pour elle seule. Mais Fhurie ne s'est jamais autorisé à connaître le plaisir ou la joie. Or, quand la guerre atteint de nouveaux sommets dans l'horreur, Fhurie doit choisir entre le devoir et l'amour...




J’ai moins aimé ce tome que les autres mais il est tout autant intéressant. 


Fhurie est le frère le plus loyal de la confrérie et se sacrifie pour le bien de tous. Il a pris la place de Viszs en tant que primâle. Mais plus le temps passe, moins il a envie d’honorer son statut. Il ne peut même pas se décider à finir la cérémonie. Bella envahi sans arrêt ses pensés. Il pense l’aimer alors que ce n’est pas le cas. Au bout de 5 mois, la situation stagne. Il est dépassé par les événements et son passé le rattrape. Il est en train de dériver et devient incontrôlable et même sanguinaire sur le terrain. Il devra assumer les conséquences de ses actes quand son frère, Zadiste le surprendra en train d’éventrer un éradiqueur. 
Cormia est une élue très indépendante. Elle veut être libre et être elle même. Elle tombe sous le charme du primâle, au point qu’elle ne veut plus le partager avec ses soeurs. cependant, tout ne se passe pas comme elle le souhaiterait. 

Dans ce tome, on découvre la complexité et la duplicité de l’univers de la Vierge Scribbe et des élues, ainsi que l’étendu de ses pouvoirs et les choix qu’elle a fait. Ceux-ci ont influencé les agissements et le présent de la Confrérie. 
On découvre aussi le carte maitresse de l’Oméga et le secret qu’il a gardé depuis toute ses années. Il se dévoilera et mettra en avant son ultime arme pour détruire les vampires et, de ce fait, la vierge scribbe. 


Fhurie est mignon, il faut le dire. Ce sont surtout ses yeux et ses cheveux qui attire le regard sur lui. C’est un personnage qui est en retrait et très effacé. Il cherche à sauver tout le monde et ne s’occupe pas de lui. C’est un drogué et il ne cesse de s’enfoncer afin de rechercher un semblant de sérénité.. Il s’enfonce un peu plus à chaque fois. Il est vraiment démoralisant, accablant et décourageant par moments. J’ai vraiment eu envie de lui donner des coups de pieds au cul. Il m’a aussi fait pitié. Tout le monde lui tourne le dos, ce qui est normal, il l’a bien cherché. Ils font ça pour l’aider et surtout pour se débarrasser de lui. Ça m’a fait de la peine pour lui, même si il le méritait. J’avais vraiment envie qu’il s’en sorte et qu’il connaisse enfin le bonheur. Ses parents n’ont jamais été présent pour lui et l’amour, il ne connait pas. Son passé est moins noir que les autres mais assez triste. Il est comprimé par un poids depuis très longtemps. Sa rencontre avec Cormia va le bouleversé. 

Cormia est une élue et première compagne du primâle. Ayant toujours vécue de l’autre côté, elle ne connaît rien à la vie et au monde. Elle ne sait même pas qui elle est vraiment. Ainsi, elle est fragile, hésitante et naïve. 


On subit un véritable virage qui va être conséquent pour la confrérie, le monde des vampires, de la vierge scribbe et des éradiqueurs. L’ordre va être encore plus bouleversé qu’avant. Un retour en arrière ne sera plus possible après ce tome. La guerre devient plus sanguinaire qu’auparavant. La force de ce volume n’est pas le couple mais l’intrigue qui est plus poussé, complexe. Une vision globale de l’univers de la série est montré au lecteur. On est plongé dans une guerre soumettant un ennemi plus pervers que jamais. celui se révèle diaboliquement dangereux. Un changement se verra fait dans leur rang, faisant de ceux-ci des hommes plus expérimentés et violents. Je ne m’attendait pas à ce que les événements prennent cette direction et j’en ai été très surprise et étonnée. Cela apporte un souffle nouveau à l’histoire. 


Dans cet opus, le trio John, Vhif et Blay est plus présent que jamais. J’ai pris plaisir à les suivre. Un drame va se produire au sein de la formation des futurs guerriers. L’un d’eux se verra retiré du programme. La nouvelle génération est mise en avant. On comprend qu’ils vont avoir un rôles déterminant à jouer dans la guerre contre les éradiqueurs. Les événements qui vont surgir vont les faire grandi et murir. Ils seront littéralement transformés dans leurs comportements. On découvre Blay sous un nouveau jour après qu’il ai fait son coming-out. John est un personnage très protecteur, et il nous le prouvera auprès de Cormia. 
J’apprécie vraiment Viszs dans ce tome, encore plus que dans les précédents. Il a subit de nombreuses souffrances, plus que ce q’un homme devrait connaître. John et lui vont créer un lien. Tout les deux sont amusant ensemble. 
On en apprend plus aussi sur la nature des sympates et sur ce que vie au quotidien Vhengeance et Xhex. J’ai découvert une autre facette de Vhen et on apprend ce qu’il fait avec la princesse. Xhex, derrière son contrôle et sa froideur infaillible se trouve une femme qui doit souffrir pour cacher sa nature au yeux des autres. J’ai pu m’attacher un peu plus à ses deux personnages qui ne m’inspirait pas confiance et que je n’appréciais pas plus que ça. 
J’ai beaucoup aimée et apprécier les passages entre Fhurie et Zadiste, remplit d'amour fraternel, de crainte, e peur et d’impuissance l’un envers l’autre. 


Fhurie est un personnage qui j’ai bien apprécié depuis le début mais là, il m’a insurpportée, exaspérée et irritée par moments. Comme je l’ai dit plus tôt, il méritait des paires de claques. Il s'apitoie sur son sort, mais trop c’est trop. Il y a des périodes où je me laissais complètement de lui et je n’avais pas envie de l’aider comme ses frères de sang. 
La romance entre les personnages était très différente des autres. On voit qu’elle était un peu mise de côté afin de se concentrer sur l’intrigue. Il ne se passe pas grand chose, en partie parce que Fhurie passe tout son temps à se lamenter. Cormia est touchante et souffre de cette distance.  j’ai beaucoup compatis avec elle. Un petite déception dans ce couple. 
Cependant la fin m’a fait oublier cette déception. Fhurie changera complètement de comportement et réussira tant bien que mal à remonter la pente. Il fera évoluer le monde des élues et s’imposera comme un vrai primâle le doit. La où le couple m’avait déçue, la fin montre un couple aussi solide que les autres et mignon. 



Pour résumé, c’est un tome qui marque un tournant pour les vampires comme chez les éradiqueurs. Je ne me lasse toujours pas de la série et c’est encore aussi addictif   et captivant qu’au début. L’auteur nous offre vraiment des moments émouvants et déchirants. L’intrigue devient encore plus noire et le suspens grandit sans cesse. Cela promet un avenir sanglant surtout quand on sait qui est à la tête des éradiqueurs! Je suis sure que le tome consacré à Vhengeance sera super au vu de son sacré caractère et de sa nature sympathe

Tcheli Zaureole

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire