jeudi 19 février 2015

Le bracelet électronique


Auteur: Guillaume Perrotte
Pages: 144
Éditions: Dominique Leroy
Collection: e-ros
Parution: Mars 2014
Prix ebook: 4,49€


Jo, photographe culinaire, purge sa condamnation à son domicile, un bracelet électronique à la cheville. Il avait frappé sa femme, Nat, après avoir développé une jalousie maladive, renforcée par une impuissance chronique.
« Des mois, voire des années que j'avais la certitude qu'elle me cocufiait à tour de bras. De quoi devenir complètement cinglé. »
Le lecteur, grâce à une narration à la première personne, s'immisce dans l'esprit malade de Jo et vit par flash-back les moments heureux comme les premiers symptômes de sa paranoïa. Mais Jo invente-t-il les scènes d'adultère ? Nat lui a-t-elle réellement avoué avec force détails l'avoir cocufié dès leur mariage ?
Nat loue la villa voisine de celle où Jo est cloîtré et s'y installe avec leur enfant. Simple désir de la part de Nat de permettre à son fils de voir plus facilement son père ou ultime provocation ?
Le Bracelet électronique a pour particularité d'être à la fois un roman noir qui tient en haleine le lecteur et un roman érotique, où les récits de Nat (imaginés par Jo ?) décrivent sans tabou les relations sexuelles qu'elle a entretenues. Il se pourrait même que ce roman fasse sourire le lecteur, avant de le faire sombrer définitivement dans la folie du narrateur.






J'ai choisie ce livre pour son résumé qui m'avait emballée et plutôt séduite. 


C'est l'histoire d'un homme qui purge sa condamnation à domicile après avoir battu sa femme. Il soufra d'une jalousie maladie accentué par une impuissance chronique. Le lecteur plonge dans l'esprit tordu de cet homme. On va suivre le fils de ses pensées. A travers celles-ci, on va apprendre ce qui s'est passé et faire des découvertes. Cet homme a subit un traumatisme remontant à l'enfance. Il est atteint d'une grave maladie pour autant, le lecteur se demande rapidement où se situe la réalité. Mais le personnage est-il fou ou a t-il seulement découvert une triste vérité? L'auteur arrive à embrouillé avec brio le lecteur lui faisant se poser plein de questions qui reste sans réponses. 


Au début j'étais dans l'histoire puis au fur et a mesure, je l'ai moins été. Je trouve qu'il y a quelque longueur. L'histoire est intéressante mais je trouve que c'est un peu trop hard pour moi par moment. J'aime les livres érotiques mais celui la est un peu trop pour moi.


L'imagination est mise à l'épreuve par l'auteur par les nombreuses descriptions. Les scènes sexuelles sont fortement présente (quasiment toute les pages). On peut se faire une idée de l'histoire. Chaque personne peut se faire sa propre idée de ce qu'il faut comprendre. 



Le récit se fait à la première personne. On navigue entre passé et présent, nous permettant de rallier ces deux parties afin de mieux comprendre comment cet homme en est arrivé là. L'histoire est globalement descriptive et les dialogues se font rares. 



L'auteur parle d'un sujet violent et dur avec brio. Pourtant, malgré la plume assez agréable de l'auteur, il m'a manqué un petit quelque chose pour entrer pleinement dans l'histoire. Je suis restée sur le carreau dès le début et je n'ai pas réussie à rentrer dans la lecture plus tard. J'ai trouvé qu'il y avait quelque longueurs par moment. J'ai eu un élan d'intérêt vers la fin, notamment le dernier chapitre. Toutefois, arrivé à celle ci, je me suis demandé où voulait en venir l'auteur. 

J'ai mis beaucoup de temps à lire ce livre, plus que je n'aurai pensé. J'ai plusieurs fois pensé arrêter mais lecture mais je voulais aller jusqu'au bout coûte que coûte. J'aime les histoires érotiques mais j'ai trouvé que c'était parfois un peu trop. 


Je suis complètement passé à côté de ce livre ce qui est dommage car il aurait pu être sympathique. Je suis un peu sur ma faim. Je ne saurais pas trop dire si j'ai aimé ou non ce livre. C'est confu. La fin en est une sans en être une. Que s'est-il tellement passé entre le couple? Réalité ou fiction? A vous de répondre à cette question.



✦ July 


3 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas ce titre. J'aime bien les parutions de cette maison d'éditions mais ce titre ne m'attire pas trop.

    RépondreSupprimer
  2. Moi non plus je ne connaissais pas ^^ et pas certaine que ce livre sera fait pour moi.
    Donc je passe mon tour.
    Merci tout de même pour ta sympathique chronique ^^

    RépondreSupprimer
  3. Les Livres en Folies20 février 2015 à 09:56

    Le résumé ne me tente pas vraiment alors je pense que je vais passer mon tour ;)

    RépondreSupprimer