vendredi 7 novembre 2014

KEL 2 - Le Loup Blanc



Auteur : Andréa Schwartz
Illustrateur: Miesis - Sylvie Veyres
Pages : 650
Genre : Fantasy
Edition : Rebelle
Collection: Chimères Fantasy
Parution : 28 Février 2014
Prix : 20,90€



Dix ans de guerre contre les Deux-Empires ont repoussé les tribus occidentales loin dans la forêt éternelle. Fils d un général et d une Cheveux-Noirs rebelle, Herdred emprunte à contrec ur le même chemin que son père : guerrier, officier, bras armé de l Empire kel yon. Lorsque des murmures de révolte contre les Deux-Empires s élèvent dans la forêt, son instinct lui souffle de se tenir à l écart. Mais l ombre du dieu de l ouest plane sur les bois, et la main du grand loup blanc propulse le jeune sang-mêlé au c ur de la forêt, là où trahison et ambition règnent en maître.





Ce fut pour moi un immense plaisir de retrouver la plume et les personnages d’Andréa Schwartz dans ce nouvel opus. J’avais lu le synopsis et donc le fait de nous retrouver avec le point de vu interne d’Herdred le fils ainé de Shelun et Aydred m’a complétement emporté. Certes le tome 1 m’avait fait très bonne impression mais je ne m’attendais pas à ce que ce tome 2 soit aussi bon que le premier.

Dans celui-ci nous suivons donc Herdred dont le point de vue de la guerre diffère grandement de celui de ses parents. Enfant il n’était pas destinée à faire partie des soldats mais plutôt à devenir médecin. Il va néanmoins faire des études de médecines avant d’être envoyé sur le terrain. C’est lors d’une bataille qu’il va se retrouvé capturé par les « barbares ».

On est donc plus souvent en compagnie de ce peuple qu’en compagnie des personnages du tome précédent. Ce qui n’est pas plus mal en somme, puisque cela nous permet de ne pas trop comparer cette histoire à la précédente. Si on y retrouve des similitudes, on oubli rapidement de comparer les deux histoires.

On y découvre donc un amour « interdit ». Ou plutôt refouler, puisque aucun des deux personnages ne souhaite succomber et se laisser aller à ses sentiments. L’attirance sexuelle présente entre Herdred et la femme qu’il aime est donc omniprésente à chaque rencontre. De plus, les conflits et différences de culture entre les deux peuples sont un obstacle important à une probable relation entre Herdred et la femme qu’il aime. On pourrait voir cette relation comme une relation actuelle entre deux personnes de deux religions différentes. Alors que le tome un nous présentait plutôt un conflit à la Roméo et Juliette. 

La guerre entre les deux peuples est elle aussi très différente du 1. Si dans le précédent nous avions une guerre qui nous présentais par exemple deux parti « politique » d’un même peuple. Dans celui-ci on a plutôt affaire à une « Guerre Mondial ». De plus, chaque ethnie est extrêmement bien travailler. Chaque différence nous apparait de façon claire et précise. De plus ils ont chacun leur croyance, aspect physique… L’auteur à parfaitement travailler toutes les particularités de chaque peuple.

Les batailles sont toujours parfaitement décrites. Elles font parties de la patte de l’auteur avec leur réalisme incroyable. Même si moins nombreuses elles ne sont pas délaissées bien au contraire. Elles ont plus d’impact dans ce tome car les quelques conflits épars ont une utilité en ce qui concerne la trame principal de l’histoire.
Si je devais parler de personnages dans ce tome, je dirais qu’ils sont nombreux, mais qu’il est beaucoup plus évident de les identifier. D’une part parce que aucun d’entre eux ne se ressemble réellement. Ensuite par leur prénom et leurs caractéristiques uniques qui font qu’on les déteste ou qu’on les aime à souhait.

En bref, un deuxième opus aussi bon que le premier volet qui nous marque et reste gravé à jamais.  


                                                                                  ✦Elayna Libahunt

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire